, , ,

Iran: la Fête du Bonheur et du Feu en Iran et Régime sont profondément préoccupés par le prochain «Festival du feu».

À l’approche du festival national du feu en Iran, de hauts responsables de la police et de l’appareil judiciaire accroissent leurs menaces oppressives dans le but désespéré d’empêcher le peuple iranien de transformer ces festivités en manifestations anti-régime. Ces remarques indiquent également comment les hauts responsables du régime ouvrent la voie à des mesures de répression à l’échelle nationale.

Hossein Rahimi, chef de la police d’Etat à Téhéran, s’est dit préoccupé par la possibilité que ces festivités se transforment en grandes manifestations et soulèvements.

“Si des individus entendent perturber la paix et la sécurité du peuple pendant le festival du feu, ainsi que perturber l’ordre public, la police prendra des mesures décisives”, a-t-il déclaré lors d’une interview vendredi. “Ceux qui perturbent l’ordre public avec leurs véhicules verront leurs voitures pilées pendant les vacances de Nowruz (calendrier iranien du Nouvel An) et détenus par la police.”

Ayub Soleimani, le chef de la police adjoint des mollahs, a fait le point et a également reflété les préoccupations grandissantes du régime.

«D’autres entités et appareils sont impliqués à cet égard. La police a commencé ses mesures depuis quelque temps déjà. Nous allons certainement prendre des mesures. Nous sommes même informés que certains groupes ont lancé des appels à des manifestations. Nous surveillons leurs mouvements et avons donné l’ordre aux provinces de faire attention aux personnes qui cherchent à perturber la paix publique et à tirer avantage de ces circonstances », a-t-il déclaré aux médias.

Ali Akbar Javidan, chef de la police de l’État dans la province du Golestan, dans le nord de l’Iran, a également lancé sa propre part de menaces.

Le procureur du régime de la province d’Ardabil, dans le nord de l’Iran, a averti les magasins que leurs mesures seraient également surveillées.

«À l’approche du festival du feu, les mesures de surveillance des magasins ont été renforcées et les représentants provinciaux continueront d’analyser le statu quo et d’effectuer des inspections inopinées et continues. Nous allons également prendre des mesures contre la moindre violation », a-t-il averti.

Dans la province d’Ispahan, dans le centre de l’Iran, la police a averti que les perturbateurs seraient maintenus en détention jusqu’à la fin des vacances du Nouvel An.

«Nous avons une coordination adéquate en ce qui concerne la collaboration avec le procureur d’Ispahan afin de maintenir en détention les personnes qui perturbent l’ordre public pendant le festival du feu jusqu’à la fin de la période des fêtes de fin d’année», a déclaré le chef de la police d’Ispahan, Masoum Beigi.

Ali Asghar Eftekhari, chef de la cyber-police dans la province d’Hormozgan, dans le sud de l’Iran, a mis en lumière des actions similaires.

Les actions de la police dans le cyberespace ont commencé par identifier des sites Web actifs fournissant des instructions sur la manière de vendre ces produits sur Internet et de poursuivre les contrevenants.”

Compte tenu de toutes les menaces et de tous les avertissements, les préoccupations des mollahs à l’occasion du festival du feu cette année ont atteint un point tel que même Mohammad Bat’haee, ministre de l’Éducation du régime, a lui aussi exprimé ses préoccupations.

«J’ai participé aux exercices organisés pour nous préparer à faire face aux menaces d’incendie et à la prévention de tels incidents au cours de la fête de la fin de l’année, et j’ai rejoint le défi« Non aux festivités du feu dangereux », at-il déclaré, soulignant encore les préoccupations grandissantes du régime.

Partager:

adcali.com 19 mars 2019

, , ,

IRAN / MUSIQUE : Un groupe de pop iranien censuré… parce que sa guitariste a chanté seule douze secondes .En Iran, les femmes n’ont pas le droit de chanter seules.

france24:

Devenez Observateur
Le chanteur iranien Hamid Askari a donné le 30 janvier un concert au Milad Tower Music, une grande salle de concert de Téhéran. Mais il n’est pas prêt de remonter sur scène : lors de sa dernière représentation, il a été censuré par les autorités religieuses pour avoir laissé sa guitariste, Negin Parsa, chanter quelques secondes en solo la fin d’une chanson… Or en Iran, les femmes n’ont pas le droit de chanter seules.

Cette vidéo postée sur Instagram montre la fin de la chanson en question, et Negin Parsa chanter seule pendant douze secondes :

Vidéo tournée par un spectateur et postée sur Instagram.

En Iran, la loi – qui se base sur la charia – autorise les femmes à chanter seules uniquement devant un public féminin. Si des hommes se trouvent dans la salle, elles ont le droit de chanter avec d’autres hommes, en duo ou en groupe, mais jamais seules.

Et lors des principaux concerts qui ont lieu dans le pays, un superviseur du ministère de la Culture veille au respect de cette règle. Ça n’a pas loupé ce soir-là : à peine Negin Parsa avait-elle chanté que son micro lui a été retiré. Sur la vidéo ci-dessous, la musicienne n’a plus son micro devant elle.

adcali.com 3 Marse 2019

https://observers.france24.com/fr/20190207-groupe-pop-iranien-censure-parce-guitariste-chante-seule-douze-secondes

, , ,

“Mon Dieu, donnez-moi la mort en prenant position, c’est mieux qu’une vie assise sous l’oppression.”

Les manifestations de 2011 ،Martyrs de la pour la libération de l’Iran.
nt été abattus par des hommes sur des motos qui, selon leurs amis, portaient la marque du paramilitaire iranien Basij.
Après que M. Mokhtari ait été abattu, il est brièvement tombé au sol, mais il s’est levé et a continué de marcher pendant un certain temps alors que le sang trempait sa chemise, ont déclaré des témoins. Il a dit qu’il allait bien, selon [un] ami, mais qu’il est décédé à l’hôpital le lendemain.

… trois jours avant sa mort, M. Mokhtari écrivait sur son mur Facebook: “Mon Dieu, donnez-moi la mort en prenant position, c’est mieux qu’une vie assise sous l’oppression.”

adcali.com , 17 février 2019

, , ,

Iran : A little prince in the land of the Mullahs …

Published on Dec 5, 2018

This book is the life of one of the victims of massacre. Ahmad Raouf Basharidoust . This book is dedicated to the countless fallen in the path for freedom in the resistance against tyranny.

ADCALI.COM

, , ,

Le danger des Hackers du régime iranien

Le régime iranien est devenu une menace majeure pour la sécurité dans le domaine du cyber espionnage. Accenture Security iDefense a publié un rapport qui indique : « Le gouvernement iranien et les hackers en Iran constituent une menace perturbatrice et destructrice pour les États-Unis, l’Europe et le Moyen-Orient. »

De nombreuses attaques ont été dirigées depuis l’Iran pendant la première moitié de 2018. Les attaques seraient des campagnes soutenues par l’État qui visent les autres nations du Moyen-Orient.

Les recherches d’Accenture Security iDefense montrent que les méthodes préférées des hackers iraniens pour attaquer sont des malwares sur Android et des ransomwares lancés non seulement contre le gouvernement, mais aussi sur les consommateurs et les entreprises.

De nombreuses applications infectées avec ce malware ont envahi Google Play store. Lorsqu’il est téléchargé, il installe un code malveillant sur le téléphone. Les hackers iraniens ont également visé les applications légitimes pour les infiltrer afin d’avoir accès à l’appareil de l’utilisateur.

Les hackers iraniens ont souvent été perçus comme moins qualifiés et moins tenaces que les hackeurs chinois et russes, mais des recherches récentes montrent que cela change rapidement. Selon Robert Katz, de directeur de l’Institut des cyber-sciences : « Ils sont plus sophistiqués que les autres joueurs. Ils ont organisé une attaque majeure coordonnée qui a endommagé nos institutions financières à Wall Street. C’était en 2012, avant que nous voyions la Russie s’organiser. Peu de temps après, ils ont organisé une attaque physique sur Saudi Aramco. Ils ont détruit les ordinateurs et les ont transformés en presse-papiers. » Katz a ajouté : « Tout ceci est très sophistiqué comparé à toutes les choses que nous avons vues venant de la Corée du Nord et des choses totalement idiotes venant de la Russie. La Russie n’a procédé qu’à des attaques de phishing. »

Accenture Security iDefense a fait des recherches sur un des groupes de hackers iraniens qui se fait appeler Pipefish. Ils sont aussi connus sous le nom d’OilRig. Le groupe a lancé des modèles d’attaques de cyber espionnage au Moyen-Orient, d’abord avec des ransomware et des monnaies cryptées mineures. Les entreprises dans le secteur de l’énergie aux Émirats arabes unis, au Qatar et en Arabie Saoudite font partie des cibles principales.

Le rapport indique : « Les renseignements d’iDefense contre les menaces a gardé une trace efficace de Pipefish, malgré les changements constants de ce groupe ainsi que leurs techniques de déplacement. » « Il a toujours montré cette tendance à réutiliser des Meta datas et des adresses IP, des composants de documents qui servent d’appâts et de titulaire de nom de domaine. Ce qui a permis aux analystes de fournir des renseignements sûrs contre le groupe. »
ADCALI.COM 17 août 2018.

https://www.9news.com.au/national/2018/08/16/10/40/malcolm-turnbull-cyber-security-australia-targeted-in-thousands-of-attacks

, ,

Iran: la tempête de la colère du peuple iranien dans la plupart des villes ….

Vidéos / Iran : Soulèvement à Ispahan, Chiraz, Machhad, Chahin Chahr et Najafabad et…

Depuis ce matin, jeudi 2 août, des manifestants en colère dans différentes villes du pays, notamment à Ispahan, Machhad, Chiraz, Najafabad et Chahin Chahr, ont manifesté contre la tyrannie des mollahs au cri d’« A bas le dictateur ». Les forces répressives étaient en état d’alerte dès les premières heures du matin pour empêcher l’organisation des manifestations, mais elles ont échoué. La connexion Internet a été ralentie dans plusieurs régions du pays par les autorités.

La manifestation a commencé à Shapour Jadid avec le slogan : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur, nous sommes tous ensembles ». Les manifestants ont brûlé des pneus en caoutchouc pour contrer le gaz lacrymogène et empêcher l’attaque des forces répressives. Des agents en civil ont attaqué les manifestants, mais ces derniers les ont repoussés avec des bâtons, des pierres et même à mains nues. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

A Chahin Chahr (province d’Ispahan), la population a manifesté en scandant : « Iraniens, soutenez-nous ! ». A Chiraz les manifestations ont démarré à l’intersection Zand aux cris de : « A bas le dictateur ; Canon, char, pétard, les mollahs doivent dégager; Rohani, honte à toi, quitte le pays. » Des jeunes courageux ont affronté les forces répressives en brûlant des pneus et en bloquant l’avancé des pasdaran et de la garde anti-émeute.

Des milliers d’habitants de Machhad se sont rassemblées sur de la place Shohada à la place Tohid et ont scandé les slogans : « A bas le dictateur ; A bas la cherté de la vie ; Honte à vous qui vivez dans des palais, quittez le pays. » Les forces répressives ont tiré en l’air et les gardes anti-émeute ont attaqué les manifestants. Plusieurs personnes ont été arrêtées, mais les manifestants ont continué à résister et à poursuivre leur mouvement de colère. Ils scandaient : « Prix élevés, misère, à bas Rohani. »

adcali.com 3 août 2018

,

Iran: L’état de la fragile à l’intérieur et à l’international …

وضعیت حاج قایم سلیمانی

Posted by Fariborz Momtahen on Sunday, July 29, 2018

, ,

Mbappé : le joueur va reverser sa prime aux enfants handicapés Mbappé : un champion engagé.

Kylian Mbappé, en plus d’être un vrai prodige du football, est aussi l’un des parrains de l’association Premiers de Cordée, créée en 1999, qui s’occupe d’enfants handicapés et hospitalisés. Le célèbre attaquant du Paris Saint-Germain lui apporte son soutien depuis juin 2017.
Aider les enfants handicapés
Après la victoire des Bleus en finale, Kylian Mbappé, le virtuose du ballon rond, âgé d’à peine 19 ans et sacré meilleur jeune joueur, s’est engagé à reverser la totalité de sa prime sportive aux enfants soutenus par l’association. Ce sont les parents du footballeur qui ont prévenu Premiers de Cordée du choix fait par leur fils. Le montant du don offert par Kylian pourrait atteindre les 400.000 euros. Cette annonce généreuse a déclenché une vague de demandes d’interviews auprès de l’association.

Un parrain actif
Ce n’est pas la première fois que Kylian Mbappé aide concrètement Premiers de Cordée. En effet, il n’hésite pas à jouer au foot avec les enfants handicapés lorsqu’on le lui demande. Interrogée à ce sujet, l’association a confirmé : « Il adore ça ». Par ailleurs, Kylian a déjà participé à plusieurs événements organisés au sein de trois hôpitaux, notamment celui de Bondy, la ville où il a commencé sa carrière fulgurante. Le jeune champion préfère agir ainsi, sur le terrain, en faisant ce qu’il sait faire de mieux, jouer au football, plutôt que faire de longs discours de soutien, sans portée réelle.

Premiers de Cordée
Pour initier les enfants hospitalisés à la pratique sportive, l’association a lancé pour eux un programme, baptisé « Sport à l’hôpital ». Celui-ci leur permet de participer à des stages gratuits durant toute l’année. Jusqu’à présent, environ 5.000 enfants ont suivis ces stages. Très active, Premiers de Cordée mène également divers programmes de sensibilisation au handicap, dans différents cadres, professionnels et scolaires. Elle a ainsi créé deux actions ciblées : « Handisport en entreprise » et « Handisport à l’école ».

Une journée dédiée
En mai dernier, au cours de la Journée Évasion organisée le 16 mai au Stade de France, Kylian Mbappé a aussi répondu présent, tout comme de nombreux autres sportifs de haut niveau. Depuis cinq années consécutives, ce grand événement permet à près de 3.000 enfants en situation de handicap, ou atteints d’une maladie, de venir avec leur famille pour s’initier à différents sports. Au programme de cette journée de découverte sportive, soutenue par la présence de grands champions, différentes disciplines sont présentées, collectives ou individuelles. On y trouve le football, bien sûr, mais aussi le rugby, le basket et le handball, sans oublier le tennis, le golf, la boxe ou l’athlétisme.

Une initiative suivie
Le choix du jeune attaquant prodige a inspiré d’autres joueurs de l’équipe de France de football. Tout comme lui, certains autres champions du monde se sont aussi engagés à reverser une partie de leurs gains à des associations qui mènent des actions de soutien dans le secteur du handicap.

Le Bulletin des Communes vous suggère aussi : A lire
https://bulletindescommunes.net/mbappe-un-champion-engage/

adcali, com 21 juillet 2018

, ,

Vidéos / Iran : Soulèvement à Borazjan contre la pénurie d’eau avec le slogan “Mort au dictateur”

Soulèvement en Iran .
Dans la soirée du samedi 7 juillet, la population de Borazjan (province de Buchehr au sud de l’Iran) ont manifesté contre la pénurie d’eau potable pendant quatre jours et la négligence des autorités corrompues du régime concernant la situation désastreuse des ressources hydriques de la ville.

La manifestation sur la place de l’hôpital s’est poursuivie jusqu’aux dernières heures de la soirée. Les manifestants ont scandé : Mort au dictateur ; l’ennemi est ici, ils mentent en disant que ce sont les Etats-Unis ; lâchez la Syrie, pensez à nous ; Nous ne voulons pas d’un gouvernement incompétent ; N’ayez pas peur, nous sommes tous ensemble ; Ni Gaza, ni Liban, ma vie est pour l’Iran ; Avec moins de malversations, nos problèmes seraient résolus ; Nous mourrons, mais ne tolérons pas l’humiliation.

adcali.com 7 juillet 2018

Avec leurs promesses creuses, les autorités ont tenté de disperser les manifestants et apaiser leur colère. Mais ils les ont hué et scandé : « c’est un mensonge, c’est un mensonge ». Le représentant de Khamenei et l’imam de la prière du vendredi ont fui les lieux par crainte d’une révolte.

Iran, Borazdjan: “Laissez tomber la Syrie, occupez-vous de nous”

, , ,

Ce matin, lundi 25 juin, des secteurs entiers du Bazar de Téhéran se sont mis en grève.

Les commerçants et bazaris, notamment ceux des marchés de l’orfèvrerie, des magasins de tissus, les centres commerciaux Pachenar et Moshir, les cordonniers de Bik-Charsough, le grand bazar d’Esmail-Charsough, le Bazar des Koweïtiens, le marché Sabzé Meydan, le Saray-e Melli, le marché des moquettes à Saray-e Bou Ali,

le centre commercial 15e Khordad, le Bazar Baïn al-Haramain, les marchands de machines à coudre de l’avenue Khayyam, le Bazar des fabriques de cuivre à Nasser Khosrow et les commerçants du passage Parsian se sont joints à cette grève massive et inédite. Ils protestent contre la chute de la devise nationale (9 000 tomans pour un dollar), ainsi que les politiques de pillage du régime iranien et de ses dirigeants corrompus.

adcali.com 25 Juin 2018