, ,

C’est Khomeiny et non Kadhafi qui a ordonné l’attentat.

C’est l’Ayatollah Rouhollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique d’Iran, et non Mouammar Kadhafi, l’ancien dictateur de la Lybie, qui a ordonné l’attentat meurtrier de Lockerbie, selon un nouveau livre sur le vol 103 de la Pan Am qui a explosé en plein vol au-dessus de l’Ecosse, le 21 décembre 1988,” Lockerbie: The Truth “, écrit par Douglas Boyd.

Selon Douglas Boyd, le vrai poseur de bombe travaille maintenant dans une école aux États-Unis sous le nom de Basel Bushnaq.

Cette version des faits remet en question la version officielle impliquant Abdelbaset Al-Megrahi, qui avait avoué avoir fait exploser le Boeing sur ordre du dictateur libyen.

Mouammar Kadhafi avait reconnu sa responsabilité en 2003 et avait été condamné à verser 1,7 milliard de livres sterling d’indemnisation pour cet acte horrible, qui a été qualifié de pire attentat terroriste de la Grande-Bretagne dans lequel les 270 passagers à bord ont trouvé la mort.

Les nouvelles révélations soulèvent également d’autres questions sur la crédibilité du témoin vedette Tony Gauci, qui avait également identifié Megrahi dans la foulée.

M. Gauci avait déclaré à l’époque qu’il avait vendu à Megrahi des vêtements trouvés autour de la bombe qui a explosé alors que le vol Pan Am 103 survolait l’Écosse. Ce témoin avait également été accusé d’avoir reçu de l’argent liquide dans le cadre de l’enquête.

Le livre de M. Boyd affirme que la vraie personne derrière l’attaque terroriste était Abu Elias, qui avait agi selon les ordres du gouvernement iranien.

Le vol reliait Francfort à Detroit en passant par Londres et New York lorsque l’avion N739PA, qui effectuait le trajet transatlantique, a été désintégré par une bombe.

Toutes les personnes à bord, y compris les 16 membres de l’équipage, ont été tuées après l’explosion de l’avion et certaines parties de l’avion se sont écrasées dans les différents quartiers résidentiels de Lockerbie.

L’agent de renseignement libyen Megrahi a été condamné à la prison à vie après avoir été reconnu coupable de 270 chefs d’accusation de meurtre liés à l’attentat.

Il a été libéré en 2009 par le gouvernement écossais pour des raisons humanitaires après avoir reçu un diagnostic de cancer de la prostate en phase terminale.

adcali.com 3 Octobre 2018

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *