,

Confessions des mollahs à la répression et au massacre du peuple iranien …

Une autorité judiciaire iranienne insiste sur l’amputation croisée pour les délinquants

Publication : samedi 20 janvier 2018 13:36

porte parole pouvoir judiciaireCSDHI – Gholam-Hossein Mohseni-Eje’i, porte-parole de la magistrature, en Iran, a déclaré qu’il y aurait une punition sévère pour quiconque créerait de l’insécurité dans la communauté.

Se référant à la punition des délinquants selon la loi religieuse, il a déclaré qu’ « une jambe et une main peuvent être amputées ».

« Une autre punition que nous avons en tête pour ceux qui créent de l’insécurité dans la communauté est soit l’exécution, soit l’isolement définitif de la communauté pour qu’ils n’aient pas le droit de retourner dans leur vie et leur peuple ».

Il s’agit de l’importance de la sécurité et de l’ordre dans la communauté », a-t-il souligné.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *