,

Exécution de Mohammad Salas, appel à une action internationale efficace contre les exécutions arbitraires en Iran

Il a été tué , et enterré secrètement dans une ville loin sans la de sa mère et de ses enfants…

Mohammad Yavar Salas, 51 ans, qui était un Derviche Gonabadi, a été arrêté lors des manifestations de février 2018 sur l’avenue Golestan. Le pouvoir judiciaire du régime des mollahs l’a condamné à l’exécution suite à un procès arbitraire, en violation de ses propres lois. Il a répété à plusieurs reprises que, qu’il a été contraint de reconnaitre sous la torture et les pressions, des actes dans lesquels il n’a joué aucun rôle.

Bien qu’ayant reçu des preuves crédibles sur la fausseté des accusations portées contre Mohammad Salas, l’appareil judiciaire des mollahs a rejeté son appel et a refusé de rétablir le procès.

En proie à des crises internes et internationales irrémédiables et face à des soulèvements populaires, le régime des mollahs a intensifié la répression brutale et les crimes contre le peuple iranien.

Le règne de la terreur et du crime en Iran, qui est une honte pour l’humanité contemporaine, doit être rejeté de la famille des nations. Tous les auteurs d’assassinats du peuple iranien devraient faire l’objet des sanctions et des peines les plus sévères et devraient être tenus responsables devant les tribunaux internationaux.

Adcali.com 19 juin 2018

3 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *