, ,

Iran: la tempête de la colère du peuple iranien dans la plupart des villes ….

Vidéos / Iran : Soulèvement à Ispahan, Chiraz, Machhad, Chahin Chahr et Najafabad et…

Depuis ce matin, jeudi 2 août, des manifestants en colère dans différentes villes du pays, notamment à Ispahan, Machhad, Chiraz, Najafabad et Chahin Chahr, ont manifesté contre la tyrannie des mollahs au cri d’« A bas le dictateur ». Les forces répressives étaient en état d’alerte dès les premières heures du matin pour empêcher l’organisation des manifestations, mais elles ont échoué. La connexion Internet a été ralentie dans plusieurs régions du pays par les autorités.

La manifestation a commencé à Shapour Jadid avec le slogan : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur, nous sommes tous ensembles ». Les manifestants ont brûlé des pneus en caoutchouc pour contrer le gaz lacrymogène et empêcher l’attaque des forces répressives. Des agents en civil ont attaqué les manifestants, mais ces derniers les ont repoussés avec des bâtons, des pierres et même à mains nues. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

A Chahin Chahr (province d’Ispahan), la population a manifesté en scandant : « Iraniens, soutenez-nous ! ». A Chiraz les manifestations ont démarré à l’intersection Zand aux cris de : « A bas le dictateur ; Canon, char, pétard, les mollahs doivent dégager; Rohani, honte à toi, quitte le pays. » Des jeunes courageux ont affronté les forces répressives en brûlant des pneus et en bloquant l’avancé des pasdaran et de la garde anti-émeute.

Des milliers d’habitants de Machhad se sont rassemblées sur de la place Shohada à la place Tohid et ont scandé les slogans : « A bas le dictateur ; A bas la cherté de la vie ; Honte à vous qui vivez dans des palais, quittez le pays. » Les forces répressives ont tiré en l’air et les gardes anti-émeute ont attaqué les manifestants. Plusieurs personnes ont été arrêtées, mais les manifestants ont continué à résister et à poursuivre leur mouvement de colère. Ils scandaient : « Prix élevés, misère, à bas Rohani. »

adcali.com 3 août 2018

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *