, , , ,

Iran : Le meurtre du prisonnier politique Alireza Chir-Mohamadali doit être condamné par la communauté internationale.

Le prisonnier politique Alireza Chir-mohamadali, 21 ans, a été tué à coups de couteau à la prison de Fachafouyeh (prison centrale du Grand Téhéran) le lundi 10 juin dans le cadre d’un complot criminel prémédité du régime des mollahs. Les deux mercenaires du régime qui l’ont attaqué étaient de dangereux criminels de droit commun recrutés par les autorités.

Alireza Chir-mohamadali, un résident du district Naziabad de Téhéran, a été arrêté à la mi-juillet de l’année dernière et condamné à huit ans de prison pour insultes contre Khomeiny et Khamenei et pour propagande contre le régime.

Il a entamé une grève de la faim du 14 mars au 16 avril 2019 pour demander la séparation des prisonniers politiques des prisonniers de droits et pour protester contre l’insécurité et les conditions de vie extrêmes qui règnent dans les prisons.

Le meurtre de ce prisonniers politiques courageux doit être condamné par les défenseurs des droits de l’homme et saisir l’attention de la communauté internationale sur la situation désastreuse des prisons iraniennes.

adcali.com 20 juin 2019

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *