, ,

Iran: Le rôle du CGRI dans la catastrophe de Chiraz si évident…

Les gardes de la révolution ont À partir de détruit les maison rivières partir dependant 40 ans et aujourd’hui les rivières iraniennes ont détruit les maisons du peuple ،
.
Le rôle du CGRI dans la catastrophe de Chiraz si évident que Chamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité du régime, n’a pas osé le nier. Il a été forcé d’admettre que “quiconque a procédé à des construction à l’intérieur du lit de la rivière saisonnière de la porte de Chiraz – appelée « Darvazeh Qoran »- est coupable », avant d’ajouter : « il semble qu’une combinaison du secteur privé et des secteurs des services et du gouvernement aient été impliqués. J’ignore si un organe militaire a construit une garnison ou une route sur le lit de la cours d’eau de Darvazeh Coran”.

A son tour, le procureur général iranien a déclaré, il y a 3 jours, que la publication de informations sur les inondations constituait une violation de la sécurité, ajoutant que ceux qui publiaient de telles informations seraient accusés de « perturber la sécurité du pays ».

adcali.com 03 avril 2019

کودکانی که با دستان کوچکشان کمک رسانی می کنند…❤️ ❤️ ❤️ مطمئن باشید همین دستان پرتلاش ایران فردا را می سازند. به آنها امید و اعتماد بدهیم. به آنان بیاموزیم که دشمن کیست و چرا سیل میهنمان را ویران نموده است. چهارشنبه ۱۴ فروردین ۹۸🔥@begoonah1

Posted by Pishtazane Azadi on Wednesday, April 3, 2019

سیل در #پلدختر_لرستان یک ساختمان چندطبقه را از جای کَند..

Posted by Manocher Bigham on Tuesday, April 2, 2019

2 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *