, , , ,

IRAN: LIBÉRATION IMMÉDIATE POUR YASAMAN ARYANI, DÉFENSEURE DES DROITS DES FEMMES.

Le 8 mars 2019, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Yasam Aryani a retiré son voile et distribué des fleurs blanches aux femmes dans le métro à Téhéran. Suite à la diffusion virale en mars 2019 d’une vidéo montrant cet acte de défiance poétique, les autorités iraniennes l’ont arrêtée. Elle a été condamnée à 16 ans de prison en août 2019. Le 5 octobre dernier, Yasaman était transférée dans une cellule de la prison d’Evin sous contrôle des Gardiens de la Révolution. Depuis, son avocat et sa famille n’ont plus de contact avec elle. Yasaman Aryani est détenue au secret et risque d’être soumise à des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

La peine cruelle infligée à Yasaman fait partie d’une campagne de répression plus large à l’encontre des femmes qui font campagne contre les lois discriminatoires en matière de port du voile obligatoire en Iran. Les autorités iraniennes ne doivent pas être autorisées à priver Yasaman des meilleures années de sa vie, tout simplement parce qu’elle croit que les femmes devraient avoir le droit de choisir ce qu’elles portent.

Exigez des autorités iraniennes :
La libération immédiate de Yasaman et de sa mère et de tous les défenseurs des droits des femmes en Iran
Dans l’attente de sa libération, de veiller à ce que Yasaman ne subisse aucune torture ou autres mauvais traitements
Que son avocat et sa famille puissent avoir accès à Yasaman
Yasamin Aryani
Iran | Liberté d’expression

SIGNER LA PÉTITION:
https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/petitions/liberation-immediate-pour-yasaman-aryani

ADCALI.COM 12 OCTOBRE

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *