, , , ,

Iran: L’un des pays les plus répressifs pour les journalistes.

Depuis maintenant 40 ans, l’Iran demeure l’un des pays les plus répressifs pour les journalistes. Le contrôle de l’information y est implacable, et au moins 860 journalistes et journalistes-citoyens ont été arrêtés, détenus ou exécutés par le pouvoir iranien entre 1979 et 2019. Dans un paysage médiatique très largement contrôlé par le régime islamique, la répression à l’égard des journalistes, des journalistes-citoyens et des médias indépendants ne faiblit pas : les intimidations permanentes, les arrestations arbitraires, les condamnations très lourdes prononcées à l’issue de procès inéquitables par des tribunaux révolutionnaires font toujours le quotidien de la presse iranienne. Malgré sa résistance, cette presse perd des moyens pour exercer sa mission d’informer librement et indépendamment. Les journalistes-citoyens, actifs sur les réseaux sociaux, sont ainsi au cœur des combats pour une information libre et un changement politique en Iran. Cette répression contre la liberté d’information ne se limite pas à l’intérieur des frontières du pays. Ainsi, les médias internationaux sont également victimes de cette répression, même si le régime continue de vouloir soigner les apparences.

https://rsf.org/fr/iran

adcali.com 8 mai 2019

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *