, , ,

Iran : Promotion des mariages de fillettes à la télévision d’Etat Création : 5 avril 2018

Une série télévisée diffusée pendant les vacances du Norouz, le Nouvel an iranien (qui tombe le premier jour du printemps le 20 mars) a été largement critiquée par les militants des droits de l’enfant pour encouragé le mariage des fillettes.

La série intitulée “Payetakht” ou la capitale, une comédie se moquant du mariage de deux adolescentes de 12 ou 13 ans, a suscité une grande inquiétude parmi les défenseurs des droits de l’enfant.

Selon ces derniers, la série télévisée qui se moque du mariage précoce a déjà violé de nombreux droits de l’enfant dans les dialogues entre les personnages et demandent des comptes aux producteurs.

Le projet de loi proposant de relever l’âge du mariage des filles est au placard depuis des années au Parlement et les députés s’y opposent.

Selon Farshid Yazdani, chercheur en sciences sociales et directeur exécutif de l’Association pour les droits de l’enfant, près de 13 000 filles sont devenues veuves à la suite d’un divorce en 2015, juste en 2015. Le nombre de filles de moins de 15 ans mariées en Iran est passé de 33 000 en 2006 à 43 000 en 2009, soit 30 % en seulement trois ans. (Site Khabar Online, 1er avril 2018)

Shahrbanou Imami, conseillère municipale de Téhéran et ancienne députée a affirmé qu’il y a 15 000 veuves de moins de 15 ans en Iran. (Agence ILNA, 8 mars 2018)

Zahra Ayatollahi, chef du Conseil socioculturel des femmes et de la famille au Conseil suprême de la révolution culturelle, a également affirmé dans une interview télévisée le 10 mars que, sur la base des statistiques du Centre national de la statistique, il y a eu 36 422 mariages de filles de moins de 15 ans l’année dernière (mars 2016-mars 2017). (Agence ISNA, 10 mars 2018)

Une ONG a annoncé que 1 200 filles de moins de 14 ans étaient devenues veuves en 2015 et qu’il y avait 2 000 veuves de 9 à 12 ans.

adcali.com

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *