, , , ,

Iran: régime de Téhéran réprime les victimes de l’inondation au lieu de leur venir en aide

Peu après que les inondations ont commencé à submerger Chiraz, le régime des mollahs a envoyé son armée, ses véhicules de combat blindés, tels que le BMP-1 de fabrication russe, et ses forces à motocyclette. Cependant, ils n’ont pas été envoyés pour traverser des routes impraticables et secourir des personnes coincées sur les toits ou pour apporter rapidement de l’aide aux victimes, comme cela pourrait être le cas dans la plupart des régions du monde.

Au contraire, ils ont été envoyés pour réprimer les protestations légitimes d’un peuple dont la situation désespérée est ignorée par ses dirigeants.

Ainsi, le peuple iranien a dû, une fois de plus, se sauver en utilisant ses bateaux de pêche pour venir en aide aux familles, aux voisins et aux entreprises.

Oui, l’Iran a de nombreux bateaux rapides et puissants qui auraient pu être déployés pour aider lors des opérations de secours, évacuer les habitants des zones touchées par les inondations ou distribuer de la nourriture et des médicaments – des choses qui auraient en réalité permis de contenir les manifestations. Mais ces bateaux étaient déjà utilisés pour des exercices en mer ou pour harceler des cargos américains au large du golfe Persique ; des choses que le régime a clairement jugées plus importantes que le fait de sauver la vie de son peuple.

L’armée des mollahs dispose de centaines de milliers de sacs de sable pouvant servir à endiguer les eaux de crue, mais ils n’ont pas été utilisés. Ils ont également, avec les Gardiens de la révolution (pasdaran), des ambulanciers paramédicaux et des hôpitaux, mais ils n’ont pas été dépêchés pour aider les blessés. Ils ont même de nombreuses unités d’ingénierie, capables de construire des ponts flottants et des routes en très peu de temps, mais celles-ci n’ont pas été envoyées.

Le peuple iranien a le droit de savoir pourquoi, en dehors de quelques vidéos de propagande soigneusement préparées, le régime et ses forces répressives n’ont pas réussi à aider les victimes. La réalité est que les pasdaran et le régime dans son ensemble ne parviennent pas à aider les populations touchées par un désastre car ils ne se soucient tout simplement pas du peuple iranien. Ce sont d’ailleurs les mollahs qui ont exacerbé l’ampleur du désastre par de nombreuses années de gestion calamiteuse et de corruption en ce qui concerne l’environnement et la préparation aux situations d’urgence.

Les pasdaran, qui n’ont de compte à rendre qu’au Guide Suprême, Ali Khamenei, n’ont qu’une mission : appliquer la répression intérieure et exporter le terrorisme et le chaos. C’est la raison pour laquelle la population veut renverser ce régime.

Il n’est pas étonnant que le régime soit fragile et instable face à la colère explosive de la société. Le Guide Suprême du régime, Ali Khamenei, et son président, Hassan Rohani, savent mieux que quiconque que la société est sur le point de connaître une nouvelle révolte.

adcali.com 05 Avril 2019

به رغم تبلیغات رژیم مردم بدون هیچ امکاناتی مجبورند باریسک جانشان برای تامین مایحتاجشان در سیلاب تردد کنند.با فدای جان و هستی خویش به زودی روزی را به ایران خواهیم رساند که مردم ایران با بهره‌مند شدن ازهمه حقوقشان در نعمت زندگی کنند و از این روزها تنها خاطره‌یی بماند.#سیل_خوزستان#همبستگی_ملی#سپاه_عامل_سیل#سپاه_عامل_جنایت#خامنه‌ای_عامل_ویرانی

Posted by Roya Daroodi on Friday, April 5, 2019

😢نزن باران که ایرانم بر آبه😓🔴 یکی از صدها صحنه دلخراش و آزار دهنده که در طی فاجعه‌ سیل اخیر اتفاق افتاده است @HashemKhastar

Posted by Parvin Heidarian on Thursday, April 4, 2019

1 reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *