, ,

Iran : selon les autorités, il est nécessaire de Le passage à tabac de jeunes femmes à Téhéran par la frapper les femmes pour imposer le voile obligatoire

Le chef du pouvoir judiciaire en Iran a déclaré qu’il était impératif que les forces de sécurité frappent les jeunes femmes « mal-voilées » pour faire respecter la religion et la loi.

Dans un discours le 24 avril 2018, Sadeq Amoli Larijani, chef du pouvoir judiciaire, a souligné que « il ne faut permettre à personne de résister contre les mesures légales ou d’insulter des agents. La police ne doit pas reculer. » (Agence ISNA, 23 avril 2018)

Le très officiel quotidien Kayhan, qui reflète les vues du guide suprême du régime Ali Khamenei, a également écrit qu’il fallait saluer les officiers de police pour leur fermeté.

Le passage à tabac de jeunes femmes à Téhéran par la police a été largement couvert par les médias du monde entier et a fait l’objet de nombreuses critiques.
adcali.com
28 Avril 2018

2 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *