, , , , , , ,

Iran:La dictature religieuse sanguinaire en Iran s’est livrée à nouveau à un grand crime en exécutant Navid Afkari.

Mais elle ne tardera pas à recevoir sa réponse du peuple iranien et de sa jeunesse insurgée, qui vont aviver les flammes du soulèvement pour le renversement. La jeunesse rebelle, en solidarité avec les habitants héroïques de la province de Fars, s’insurge contre le sang injustement versé de Navid Afkari.

L’Iran partage le deuil de la famille Afkari et le monde est choqué par la barbarie et la sauvagerie de Khamenei.
Le fascisme religieux au pouvoir en Iran qui ne peut tenir un seul jour sans répression, exécution ni torture, veut se protéger contre le soulèvement du peuple iranien, en versant le sang des enfants courageux du peuple iranien, comme celui de Navid Afkari. Mais le martyre de Navid va aviver les flammes du soulèvement du peuple iranien qui va se débarrasser à jamais du régime des mollahs.

J’adresse mes condoléances à la famille de Navid, à la population de la grande ville rebelle de Chiraz, à la communauté sportive iranienne et au peuple endeuillé de notre pays. Notre peuple n’oubliera ni ne pardonnera ce crime. Ce sang versé ne laissera pas en paix Khamenei et son régime.
Le Conseil de sécurité de l’ONU et ses Etats membres, le Conseil des droits de l’homme et la Haut-commissaire des droits de l’homme de l’ONU, l’UE et l’ensemble des instances des droits humains doivent prendre des mesures pratiques et efficaces contre le régime iranien en raison de l’exécution de Navid Afkari et 120.000 autres exécutions politiques. Le silence et l’inaction, sont interprétés comme un feu vert pour continuer à mener des crimes et équivalent à de la complicité.

J’appelle une fois de plus la communauté internationale à agir d’urgence pour faire libérer les frères Afkari ainsi que les manifestants emprisonnés et les prisonniers politiques en danger d’exécution.

adcali.com 12.09.2020