, , ,

Journal d’Anne Frank : une histoire encore mystérieuse.

28 septembre 1942, Amsterdam. Anne Frank est cachée depuis deux mois avec sa famille et quatre autres clandestins dans un appartement secret dans l’Annexe de l’entreprise de son père, afin d’échapper aux nazis. Ce jour-là, sur deux pages de son journal, l’adolescente de 13 ans écrit quatre blagues “salaces” et trente-trois lignes sur la sexualité. Ce sont ces deux pages, jusqu’ici recouvertes de papier kraft, qui ont été révélées mardi par des chercheurs. Une découverte qui intervient plus de 70 ans après la première publication du Journal. Retour sur un ouvrage qui s’est vendu à plus de trente millions d’exemplaires dans le monde entier.

La découverte des écrits : “un chantier en vrac”
Anne Frank commence à écrire son journal intime le 12 juin 1942. Elle continuera jusqu’au 4 août 1944, jour où elle est arrêtée puis déportée au camp de concentration de Bergen-Belsen. Seul son père, Otto Frank, survit à la déportation. Il revient à Amsterdam en juin 1945 et est hébergé par Miep Gies et son mari. Ce couple, avec d’autres employés, a aidé la famille Frank à se cacher des nazis dans un bâtiment de l’entreprise.

Lorsque nous sûmes, vers le mois de juillet 1945, qu’Anne comme Margot (sa sœur) étaient mortes à Bergen-Belsen, j’ai rendu à M. Frank tous les écrits d’Anne que je possédais. Je lui ai donné tout ce que j’avais rangé dans le tiroir de mon bureau. Miep Gies, Elle s’appelait Anne Frank (1987)

L’employée n’a en fait récupéré qu’une partie des écrits d’Anne Frank, juste après l’arrestation de la famille. Seuls trois cahiers ont été retrouvés, le reste a été perdu. “En revenant, le père d’Anne Frank a trouvé les ruines des écrits de sa fille : ils n’étaient pas au complet. Il a retrouvé son journal qu’elle a tenu pendant deux ans sur des cahiers. La moitié a été perdue au moment de l’arrestation de la famille Frank, donc on ne possède que le début et la fin du journal d’Anne Frank”, explique Philippe Lejeune, ancien professeur de littérature française à l’Université Paris-Nord et spécialiste de l’autobiographie.

Lire plus:

https://www.franceculture.fr/histoire/journal-d-anne-frank-une-histoire-encore-mysterieuse

adcali.com 18 juin 2019

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *