La militante des droits des enfants, Atena Daemi, toujours en prison en Iran

 

 

04.01.16 – La mère de la militante des droits civils Atena Daemi, condamnée à 14 ans de prison pour avoir défendu les droits des enfants en Iran, a déploré que huit mois après la condamnation de sa fille, aucun procès en appel n’avait eu lieu. En réponse à ses démarches, les autorités ont retardé encore d’une semaine la tenue du procès en appel.

 

“Atena souffre de violents maux de tête et de perte de la vision depuis l’époque où elle était en isolement cellulaire. Bien qu’elle ait consulté un spécialiste, la raison de ses douleurs n’a pas été trouvée. Cependant les médecins disent que les conditions déplorables en prison sont dangereuses pour Atena. Avec son avocat nous avons demandé à maintes reprises sa libération sous caution. Mais à chaque fois, elle nous a été refusée”, a déclaré sa mère.

 

Atena Daemi a été arrêté le 21 octobre 2014 et incarcérée à la prison d’Evine de Téhéran. Agée de 27 ans, cette militante des droits des enfants est contre la peine de mort, elle a été condamnée pour des allégations de “conspiration et propagande contre l’Etat“.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *