,

Le 28 février, deux adolescentes se sont jetées d’un pont à Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran.

Les deux jeunes âgées de 17 ans, ont survécu et ont été transférées à l’hôpital. Les pressions et les restrictions croissantes exercées sur les femmes et les nombreuses restrictions en matière d’emploi et d’activités sociales, ont entraîné une dépression et un désespoir généralisés chez les femmes ainsi qu’un taux élevé de suicides.

L’Iran occupe la première place au Moyen-Orient en ce qui concerne le suicide des femmes.

adcali.com

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *