, , , , , , , , , ,

Quelque 200 millions d’euros supplémentaires pour la force terroriste Qods en Iran.

Le parlement des mollahs approuve ce supplément budgétaire en vue d’exporter le terrorisme et la guerre dans la région

Ali Larijani, membre du corps des pasdaran et président du parlement du régime iranien, a annoncé qu’avec l’aval personnel du guide suprême des mollahs Ali Khamenei, le parlement a approuvé un supplément budgétaire de 200 millions d’euros à la Force terroriste Qods pour les deux derniers mois de l’année civile iranienne, provenant du « Fonds national de développement » du pays.

La force Qods dépensera l’argent du « fonds de développement » pour développer de nouvelles attaques terroristes et le bellicisme dans la région, en particulier en Irak, en Syrie, au Liban et au Yémen. Le parlement des mollahs avait précédemment agi pour ajouter 2 milliards d’euros venant de ce fonds afin d’augmenter le budget de la Défense pour l’année suivante.

Le pillage des richesses du pays pour financer les guerres et le terrorisme survient à un moment où les revenus de la plupart des Iraniens sont passés sous le seuil de pauvreté.

Le chômage et l’inflation montent en flèche et les salaires des travailleurs ont chuté si bas qu’ils ne peuvent même pas couvrir un tiers de leurs dépenses. La plupart du temps, ces salaires sont retenus pendant de nombreux mois. La vérité est que le régime pille non seulement les revenus pétroliers du pays mais aussi tous les biens du peuple iranien pour financer sa répression interne et son exportation du terrorisme et de la guerre, et financer ses programmes nucléaires et de missiles antipatriotiques. Ce régime et sa politique sont à la base de la crise économique et des problèmes quotidiens qui assaillent les Iraniens.

adcali.com 08 janvier 2020