, , ,

régime iranien refuse de répondre aux questions de l’organisme de surveillance nucléaire des Nations Unie

Les diplomates ont déclaré au Wall Street Journal que le régime iranien étouffe une enquête des Nations unies sur le prétendu stockage d’équipements nucléaires et de matières radioactives à Téhéran, suscitant de nouvelles inquiétudes quant aux activités de Téhéran à un moment critique pour le sort de l’accord de 2015 sur le nucléaire.

Les diplomates ont déclaré que le régime iranien avait refusé de fournir des réponses aux questions importantes soulevées par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) au sujet des allégations selon lesquelles le régime aurait établi un site, maintenant démantelé, à Téhéran pour stocker l’équipement et le matériel utilisés lors de la fabrication d’armes nucléaires.

Le comportement du régime iranien a déclenché un vif débat au sein de l’AIEA et autour de celle-ci, ont déclaré des diplomates. L’agence, ont-ils dit, a récemment annoncé aux États membres qu’elle critiquerait le régime iranien de ne pas coopérer. Mais dans un rapport publié vendredi aux Etats membres, l’agence n’a fait qu’une vague référence à la question.

Cette décision pourrait alimenter les critiques selon lesquelles l’AIEA minimise les préoccupations relatives à la protection de l’accord de 2015, a écrit le Wall Street Journal.

Néanmoins, l’établissement secret du site de Téhéran et le stockage de matières radioactives constituaient probablement une violation des soi-disant engagements internationaux de Téhéran en matière de garanties visant à empêcher la propagation des armes et du matériel nucléaires, pilier essentiel du système mondial de non-prolifération, indique le rapport.

Le refus du régime iranien de coopérer pleinement avec l’AIEA semble également faire fi de la coopération qu’il s’était engagé à maintenir avec l’agence dans le cadre de l’accord sur le nucléaire de 2015.

adcali.com 08 septembre 2019.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *