In response to mullah Sedighi, Tehran’s Friday prayer leader who called the protesters “Garbage”

Au cours du soulèvement de 2009, le président (Ahmadinejad) les a appelés Khashak (ordures), et lors du soulèvement de 2017, les imams du vendredi les ont également qualifiés de «bêtises». En Iran, il y a près de 40 ans que les opposants au régime des mollahs sont appelés étrangers, ordures, terroristes et autre

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *