Posts

,

Les prisonniers de la protestation sociale iranienne devraient être libérés dès que possible.

Depuis le début des manifestations qui ont embrasées quelques 140 villes iraniennes, plus de 8000 milliers manifestants ont été arrêtés et l’on craint une nouvelle tuerie. Douze détenus sont déjà morts sous la torture.

et de nombreuses familles sont sans nouvelles de leurs proches. Les autorités judiciaires islamistes ont promis des « châtiments sévères pour les ennemis de Dieu.

 

https://www.facebook.com/FemmeIran/

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran AFIF INFOS

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran
AFIF INFOS
Décembre 2017
ASSOCIATIONDES DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
https://femmesiraniennes.blogspot.fr/

ran: Une femme arrêtée torturée en prison

Une femme kurde, Touran Mehraban, a été battue et torturée en prison après avoir été arrêtée la semaine dernière.

La mère de cet élève arrêté a déclaré qu’elle avait été informée de la torture lorsqu’elle a rencontré sa fille le samedi 6 janvier 2018 au centre de détention du département des Renseignements d’Orumiyeh, capitale de la province de l’Azerbaïdjan occidental, au nord-ouest de l’Iran.

Mme Mehraban étudiait à l’Université Nazlou d’Orumiyeh lorsqu’elle a été arrêtée le samedi 31 décembre 2017 par les forces de sécurité pour avoir participé à des rassemblements de protestation contre la corruption économique.