,

Un rassemblement de derviches à Téhéran attaqué par les forces répressives

20 février 2018

Le 19 février, les forces répressives du régime iranien ont attaqué avec des gaz lacrymogènes, des matraques et à balles réelles un groupe de soufis qui s’étaient rassemblés devant le poste de police de l’avenue Pasdaran. Selon les informations, plusieurs manifestants ont été blessés et d’autres arrêtés. Ils s’étaient rassemblés depuis le matin pour protester contre l’arrestation d’un membre de la confrérie soufie des derviches Gonabadi et réclamé sa libération.

Les forces de sécurité et de renseignement ont encerclé le quartier et leur nombre n’a cessé d’augmenter. Un groupe de personnes a tenté de bloquer l’avancé des forces répressives, alors que plusieurs motos des forces de police étaient détruites par les manifestants.

Le 20 février 2018
www.adcali.com

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *