, , ,

Une célèbre avocate iranienne condamnée à 38 ans de prison et 148 coups de fouet.

Par L’Obs avec AFP

La célèbre avocate iranienne, militante des droits humain, a été condamnée pour “incitation à la débauche”.

L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, célèbre militante des droits humains qui purge une peine de prison de cinq ans, a été condamnée à dix années d’emprisonnement supplémentaires et 148 coups de fouet, a-t-on appris mardi auprès de son mari, Reza Khandan.

Elle a été condamnée à dix ans pour “incitation à la débauche”, a indiqué Reza Khandan à l’AFP.

Il a précisé que son épouse était poursuivie pour sept chefs d’accusation et qu’elle a été condamnée au total à 33 années de prison.

Selon Reza Khandan, “seule la peine [d’emprisonnement] la plus longue s’applique”, en l’occurrence celle pour “incitation à la débauche”.

A cela s’ajoute selon lui une condamnation à 148 coups de fouet liée notamment au fait que Nasrin Sotoudeh s’était présentée au tribunal par le passé sans le voile islamique obligatoire pour les femmes dans l’espace public.

La militante avait appris après son emprisonnement en juin 2018 qu’elle avait été condamnée à cinq ans de prison pour espionnage, selon un de ses avocats.
Pas de procès équitable.

adcali.com 29 mai 2019