Une poète iranienne en prison : ” j’ai été enfermée dans une cage “

 

 

Source : Radio Zamaneh, le 10 janvier 2016 – Hila Sedighi, une poète iranienne, a été arrêtée dans la soirée du jeudi 7 janvier à l’aéroport Khomeini lors de son retour en Iran et a été libérée deux jours plus tard moyennant le paiement d’une caution. Cette poète a rédigé des écrits sur les horribles conditions de détention qui règnent en prison et sur le comportement des gardiens de prison.

Elle a posté ces écrits sur sa page Facebook, ce qui a provoqué son arrestation à l’aéroport, sur la base d’une ordonnance rendue par le tribunal de la culture et des médias. Elle a passé sa première nuit en isolement dans le centre de détention de l’aéroport. Elle a ensuite été transférée au centre de détention de Shapour.

Sadeghi a écrit qu’elle a été traitée comme une criminelle et enfermée dans une cage dans les centres de détention de l’aéroport et de Shapour. Elle a déclaré que dans le centre de détention de Shapour, elle était enfermée dans une salle de 4 mètres carré avec huit autres prisonniers « subissant le pire et le plus méprisable des traitements ».

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *